Tuberculose bovine / biosécurité 1 : limiter les risques à l’introduction

L’infection d’un cheptel peut être la conséquence de l’introduction d’un animal infecté.

Pour limiter le risque :

  • Notifiez toute introduction.
  •  Assurez-vous que l’animal a un passeport ou une ASDA valide (carte verte datée et signée).
  •  Limitez le nombre de troupeaux auprès desquels vous vous approvisionnez.
  • Proscrivez les prêts de taureaux.
  •  Privilégiez les transports directs, sans rupture de charge ni regroupement d’animaux.

à défaut isolez l’animal introduit et faites tuberculiner dans les 10 jours (obligatoire dès que le transport excède 6 jours, la tuberculination peut être pratiquée chez le vendeur).

 

Source GDS